Kings de LosAngeles

Staples Center

 

 

(Cliquez l'amphithéâtre pour plus de détails)

 

1111 South Figueroa Street
Los Angeles, CA 90017
Téléphone: (213) 624-3100

Capacité: 18,118

 
Président: Timothy J. Leiweke
Directeur Général: Dave Taylor
Entraîneur: Andy Murray
Assistants: Mark Hardy, Ray Bennett
Capitaine: Mattias Norstrom

Fondé : 5 juin 1967

Conférence: Ouest
Division: Pacifique
Masse Salariale:
Coupe Stanley :  aucune
Numéros retirés: #16 - Marcel Dionne #18 - Dave Taylor
                                 #30 - Rogatien Vachon
Membres au temple: Marcel Dionne - Larry Robinson
Équipe Affiliée: Monarchs de Manchester (AHL)
Site Web:  http://www.lakings.com/
Index de Puissance
Les Espoirs
 

 

Compteurs 05-06

Rendements des gardiens 05-06

 Historique

   Contrairement à ce qu'on pourrait croire, il y eut du hockey en Californie bien avant l'arrivée des Kings, la Pacific Coast Hockey League (devenue ensuite la Western Hockey League) dans les années 1910 et 1920.  La franchise des Kings fut attribuée à Los Angeles aux tout débuts des années 60 au coût de $ 2 millions, avec promesse des investisseurs locaux de bâtir un aréna pouvant combler aux exigences de la ligue... le "Fabulous Forum" d'Inglewood allait être construit et était considéré à l'époque comme le plus bel aréna au monde. Les Kings allaient finalement pouvoir faire leurs débuts lors de l'expansion de 1967.  Red Kelly était nommé entraîneur et Larry Regan, directeur général.  Malgré une très bonne première saison dans la LNH ou ils firent les séries, les 6 premières années des Kings furent passablement difficiles, ratant les séries à quatre occasions et connaissant même une saison de 52 défaites (76 matchs) en 1970.

Après plusieurs changement d'entraîneurs, Bob Pulford, maintenant retraité, hérita du poste.  Ils firent ensuite l'acquisition de Terry Harper et Gilles Marotte ce qui solidifia une défensive grandement déficiente, cependant, l'attaque demeurait anémique. C'est alors que Marcel Dionne, qui connaissait des problèmes avec la direction des Red Wings de Detroit, fut échangé à Los Angeles, (cinq autres équipes ont tenté de l'acquérir) et signa un contrat de cinq ans pour 1.5 million.  Cela changea drastiquement l'image des Kings qui avait l'habitude de jouer un style hermétique, Pulford exigea de Dionne qu'il améliore son jeu défensif et son coup de patin.  Cette année là, ils allaient connaître leur première saison de plus de 80 points avec 42 victoires et 105 points, cependant ils s'inclinèrent en première ronde contre les Maple Leafs de Toronto.

1979-80 marquait la création du trio de la triple couronne composé de Dionne, Charlie Simmer et Dave Taylor, trio qui allait connaître beaucoup de succès. 1981, autre très grosse saison pour les Kings, malheureusement pour eux, c'était à l'époque des puissant Islanders de New York, et pour une 3e année consécutives, les Islanders éliminaient les Kings en première ronde des séries. Les sept années suivantes furent très difficiles pour l'équipe de la Californie, mis à part la saison 85 où ils réussirent à conserver une fiche supérieure à 500, les Kings rataient habituellement les séries où étaient éliminés rapidement en première ronde. Marcel Dionne avait perdu passablement de son lustre et allait partir pour New York en 87, c'était désormais le jeune Luc Robitaille qui allait enflammer le coeur des partisans des Kings.

L'image des Kings changeait peu à peu depuis l'arrivée de Bruce McNall en tant que co-propriétaire et ce dernier allait être un facteur déterminant dans ce que l'on peut probablement appeler l'échange le plus fracassant de l'histoire de la LNH.  Août 88, Wayne Gretzky s'amenait à Los Angeles en compagnie de Mike Krushelnyski, Marty McSorley et John Miner en retour de $15 millions, Jimmy Carson, Martin Gélinas, trois premiers choix au repêchage et les droits sur le défenseur Craig Redmond.  Dès la saison suivante, les Kings et Gretzky éliminaient les Oilers, champion en titre de la Coupe Stanley, Los Angeles allait prendre part aux séries lors des 5 années suivantes atteignant leur apogée en 1993.  Cette année là, après une saison moyenne, ils éliminèrent les Flames de Calgary et les Canucks de Vancouver lors des deux premières rondes.  Ensuite ils affrontèrent les puissants Leafs de Toronto, moment important dans la carrière de Gretzky puisqu'il allait affronter l'équipe de prédilection de son enfance, et ce, devant parents et amis à Toronto.  Après avoir vu les Leafs prendre les devants 3-2 dans la série, Gretzky compta en prolongation lors du 6e match pour égaliser le tout et il y alla du performance de 3 buts et une passe lors du match #7 pour ainsi permettre aux Kings d'accéder à la grande finale... une fois retraité, Gretzky parla de cette 7e partie comme son meilleur match en carrière et surtout le plus satisfaisant.  Malheureusement pour les Kings, ils s'inclinèrent en 5 matchs contre le Canadien après avoir remporter la première rencontre de la finale au forum de Montréal.  Les Kings ne s'en remirent pas, ils allaient rater les séries pour les 4 années suivantes, Gretzky étant échangé aux Blues de St-Louis et McNall emprisonné pour fraude lors de cette période creuse.

Larry Robinson qui avait terminé sa carrière avec les Kings et remporté la Coupe Stanley en tant qu'assistant entraîneur à Jacques Lemaire au New Jersey était nommé entraîneur, succédant à Barry Melrose.  Il ramena les Kings sur la bonne voie et aida grandement au développement du jeune défenseur Rob Blake. Blake  termina meilleur compteur chez les défenseurs et participa au match des étoiles à plusieurs reprises, remportant même le Norris en 1998.

Dave Taylor entra en fonction de directeur général justement en 1998 et procéda à un grand remaniement du personnel.  Jozef Stumpel arrivait en Californie et Luc Robitaille fut rapatrié. Andy Murray fut nommé entraîneur et Rob Blake, en dispute contractuelle, échangé à l'Avalanche du Colorado en compagnie de Steven Reinprecht en retour de Aaron Miller, Adam Deadmarsh et des choix au repêchage. Ensuite, ils firent l'acquisition de Zygmund Palffy et Jamie Allison... Felix Potvin et Roman Cechmanek se succédèrent dans les filets, et les Kings déménagèrent dans leur nouvel aréna, le Staple center.  Les Kings allaient éliminer les puissants Wings de Detroit en 2001 et pousser la série à la limite de 7 matchs contre les éventuels champions de la Coupe Stanley l'Avalanche du Colorado... 2002, même scénario contre l'Avalanche. Depuis la saison 2002-03, les blessures firent grandement mal aux Kings, Allison et Deadmarsh ratèrent la majorité des matchs dû à des commotions cérébrales remettant leur carrière en question, et plusieurs blessures diverses allaient garder Palffy hors de l'alignement pour de longues période de temps.

 

 

Fiche annuelle de la Franchise depuis sa rentrée dans la LNH

Année

Fiches

Points

Rang Division

Rang Conférence

Ronde 1

Ronde 2

Ronde 3

Ronde 4

                 

1968

31-33-10

72

2e Ouest

 

Perdu Minnesota

     

1969

24-42-10

58

4e Ouest

 

Battu Oakland

Perdu St Louis

   

1970

14-52-10

38

6e Ouest

 

Raté Séries

     

1971

25-40-13

63

5e Ouest

 

Raté Séries

     

1972

20-49-9

49

7e Ouest

 

Raté Séries

     

1973

31-36-11

73

6e Ouest

 

Raté Séries

     

1974

33-33-12

78

3e Ouest

 

Perdu Chicago

     

1975

42-17-21

105

2e Norris

3e Prince de Galles

Perdu Toronto

     

1976

38-33-9

85

2e Norris

4e Prince de Galles

Battu Atlanta

Perdu Boston

   

1977

34-31-15

83

2e Norris

4e Prince de Galles

Battu Atlanta

Perdu Boston

   

1978

31-34-15

77

3e Norris

6e Prince de Galles

Perdu Toronto

     

1979

34-34-12

80

3e Norris

6e Prince de Galles

Perdu  Islanders NY

     

1980

30-36-14

74

2e Norris

6e Prince de Galles

Perdu  Islanders NY

     

1981

43-24-13

99

2e Norris

3e Prince de Galles

Perdu  Islanders NY

     

1982

24-41-15

63

4e Smythe

8e Campbell

Battu Edmonton

Perdu Vancouver

   

1983

27-41-12

66

5e Smythe

9e Campbell

Raté Séries

     

1984

23-44-13

59

5e Smythe

10e Campbell

Raté Séries

     

1985

34-32-14

82

4e Smythe

6e Campbell

Perdu Edmonton

     

1986

23-49-8

54

5e Smythe

9e Campbell

Raté Séries

     

1987

31-41-8

70

4e Smythe

8e Campbell

Perdu Edmonton

     

1988

30-42-8

68

4e Smythe

7e Campbell

Perdu Calgary

     

1989

42-31-7

91

2e Smythe

2e Campbell

Battu Edmonton

Perdu Calgary

   

1990

34-39-7

75

4e Smythe

8e Campbell

Battu Calgary

Perdu Edmonton

   

1991

46-24-10

102

1er Smythe

3e Campbell

Battu Vancouver

Perdu Edmonton

   

1992

35-31-14

84

2e Smythe

4e Campbell

Perdu Edmonton

     

1993

39-35-10

88

3e Smythe

6e Campbell

Battu Calgary

Battu Vancouver

Battu Toronto

Perdu Montreal

1994

27-45-12

66

5e Pacifique

10e Ouest

Raté Séries

     

1995

16-23-9

41

4e Pacifique

9e Ouest

Raté Séries

     

1996

24-40-18

66

6e Pacifique

12e Ouest

Raté Séries

     

1997

28-43-11

67

6e Pacifique

12e Ouest

Raté Séries

     

1998

38-33-11

87

2e Pacifique

5e Ouest

Perdu St Louis

     

1999

32-45-5

69

5e Pacifique

11e Ouest

Raté Séries

     

2000

39-31-12-4*

94

2e Pacifique

5e Ouest

Perdu Detroit

     

2001

38-28-13-3*

92

3e Pacifique

 

Battu Detroit

Perdu Colorado

 

 

2002

40-27-11-4
95
3e Pacifique
7e Ouest
Perdu Colorado
 
 
 

2003

33-37-6-6 78 3e Pacifique 10e Ouest Raté Séries      
2004 28-29-16-9 81 3e Pacifique 11e Ouest Raté Séries      
2005 pas de saison pas de saison
2006                
 

Entraîneurs, Directeurs Général et Capitaines

Année

Entraîneurs

Année

Capitaines

Année

Directeurs Général

1968-69

1970

1971

1972

1973-77

1978

1979-81

1982

1983

1984

1985-86

1987

1988

1989

1990-92

1993-94

1995

1996-99

2000-2004

 

"Red" Kelly

Hal Laycoe - John Wilson

Larry Regan

Larry Regan - Fred Glover

Bob Pulford

Ron Stewart

Bob Berry

P. MacDonald - Don Perry

Don Perry

D. Perry, R.Vachon, R.Nielson

Pat Quinn

P. Quinn - Mike Murphy

Murphy, Vachon, R.Ftorek

Robbie Ftorek

Tom Webster

Barry Melrose

B.Melrose - R. Vachon

Larry Robinson

Andy Murray

1968-69

1970-71

1972-73

1974

1975-1981

1982-83

1984-85

1986-89

1990-92

1993

1994-95

1996

1997-2001

2002-04

Bob Wall

Larry Cahan

Bob Pulford

Terry Harper

Mike Murphy

Dave Lewis

Terry Ruskowski

Dave Taylor

Wayne Gretzky

W.Gretzky - Luc Robitaille

Wayne Gretzky

W.Gretzky - Rob Blake

Rob Blake

Mattias Norstrom

1968-73

1974

1975-77

1978-1983

1984

1985-92

1993-94

1995-97

1998-2004

Larry Regan

L. Regan - Jake Milford

Jake Milford

George Maguire

G.Maguire - R.Vachon

Rogatien Vachon

Nick Beverly

Sam McMaster

Dave Taylor

 

Records d'Équipe

  

* indique un record de la LNH

Records d'Équipe

 

 
 

 

 
Points

105

1974-75 (80)
Victoires

46

1990-91 (80)
Nulles

21

1974-75 (80)
Défaites

52

1969-70 (76)
Buts

376

1988-89 (80)
Buts Contre

389

1985-86 (80)
Le Moins de Points

38

1969-70 (76)
Le Moins de Victoires

14

1969-70 (76)
Le Moins de Nulles

5

1988-89 (80)
Le Moins de Défaites

17

1974-75 (80)
Le Moins de Buts Pour

168

1969-70 (76)
Le Moins de Buts Contre

185

1974-75 (80)
Séquences de Victoires

 

 
Domicile et sur la Route

8

Oct 21-Nov 7/72
Domicile

12

Oct 10-Dec 5/92
Route

8

Dec 18/74 - Jan 16/75
Séquence sans défaites

 

 
Domicile et sur la Route

11

Fev 28 - Mar 24/74 (9 v, 2 n)
Domicile

13

Oct 10 - Dec 8/92 (12 v, 1 n)
Route

11

Oct 10 - Dec 11/74 (6 v, 5 n)
Séquence de Défaites

 

 
Domicile et sur la Route

10

Fev 22 - Mar 9/84
Domicile

9

Fev 8 - Mar 12/86
Route

12

Jan 11 - Fev 15/70
Séquence sans victoire

 

 
Domicile et sur la Route

17

Jan 29 - Mar 5/70 (13 d, 4 n)
Domicile

9

Jan 29 - Mar 5/70 (8 d, 1 n), Feb 8 - Mar 12/86 (9 d)
Route

21

Jan 11 - Apr 3/70 (17 d, 4 n)
Blanchissages, saison

10

2000-01 (82)
Minutes de Pénalité, saison

2,247

1992-93 (84)
Buts, 1 Match

12

Nov 28/84 (Van 1, LA 12)
 

 

 
Records Individuels

 

 
 

 

 
Saisons

17

Dave Taylor
Matchs

1,111

Dave Taylor
Buts, Carrière

550

Marcel Dionne
Passes, Carrière

757

Marcel Dionne
Points, Carrière

1,307

Marcel Dionne (550 B, 757 A)
Minutes de Pénalité, Carrière

1,846

Marty McSorley
Blanchissages, Carrière

32

Rogie Vachon
Matchs consécutifs

324

Marcel Dionne (Jan 7/78 - Jan 9/82)
Buts, Saison

70

Bernie Nichols (1988-89)
Passes, Saison

122

Wayne Gretzky (1990-91)
Points, Saison

168

Wayne Gretzky (1988-89: 54 B, 114 A)
Minute de Pénalité, Saison

399

Marty McSorley (1992-93)
Points défenseurs, Saison

76

Larry Murphy (1980-81 16 B, 60 A)
Points Centre, Saison

168

Wayne Gretzky (1988-89: 54 B, 114 A)
Points, ailier droit, saison

112

Dave Taylor (1980-81 47 B, 65 A)
Points ailier gauche, saison

*125

Luc Robitaille (1992-93 63 B, 62 A)
Points, Recrue, Saison

84

Luc Robitaille (1986-87 45 B, 39 A)
Blanchissages, Saison

8

Rogie Vachon (1976-77)
Buts, 1 Match

4

16 fois
Passes, 1 Match

6

Bernie Nichols (Dec 1/88), Tomas Sandstrom (Oct 9/93)
Points, 1 Match

8

Bernie Nichols (Dec 1/88, 2 B, 6 A)

Accueil

 

Plan du Site  │ Contactez moi

Accueil  │ Liens Hockey  │  Téléchargements  │  Archives

Pour une visualisation optimale utilisez le navigateur Internet Explorer 6 ou plus récent / Résolution 1280 X 960